Forum RPG basé sur le thème Naruto
 

 :: Administration :: Présentations & Gestion ||| :: Présentations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Kimimari Yun E.C

avatar
Kimimari Yun
Ronin Rang B
PE : 62
Localisation : Hi no Kuni
Date d'inscription : 08/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 8 Avr - 14:36
Kimimari Yun (Yuni)
ft. personnage de série / artiste

Âge : 17ans
Nationalité : Pays de la mer
Etat civil : Célibataire sans enfant
Groupe : Ronin
Talent : Samouraï


Taille : 1,52 cm
Corpulence : Chétive (mais agile)
Cheveux : Brun acajou
Yeux : Gris
Signe(s) distinctif(s) : Avant bras droit brûlé en son dessous.

Autres :  Miyu est le katana de Yun, court et fin, cette lame dispose d'une garde humble en bois et cordages noircis. N'ayant pas de fourreau, elle est enroulée dans un linge en lin la plupart du temps au dos de la samouraï.
Têtue
Altruiste
Téméraire
Malicieuse
Patiente
Tolérante
Maladroite
Persévérante
Capricieuse
Mauvaise foi
Insomniac
Extravertie
Histoire : Yun n'était pas destinée à être une samouraï à la base, elle était une gamine parmi tant d'autres abandonnée aux portes du temple local d'un village l'ayant sûrement vu naitre. Comme les autres, les religieux l'avaient recueillis et éduquer aussi longtemps qu'il avait été nécessaire. En effet, à cette époque leurs caisses étaient vides et les croyance se tarissaient en même temps que le monde sombrait. A douze ans on la jugeait capable de prend sa vie en mains seule visiblement. Croyant bien faire, on lui avait tout d'abord trouvé un mari qui avait payé un bon prix pour la belle enfant aux yeux gris changeant, mais c'était aussi pour cette raison là qu'elle s'était enfuie sans demander son reste à travers le monde. Yuni n'aurait pas su combien de temps elle avait couru sans s'arrêter ce jour-là, persuadée que ce n'était pas cet avenir là qui lui était destiné. Pas cette bassesse de se mettre à genoux pour un homme inconnu au moins trois fois plus vieux qu'elle juste pour un peu de confort dans sa vie. Mais c'était pourtant les traits d'un individu bien plus vieux qui l'attendaient à son réveil, alors que présumant de ses forces, elle s'était évanouie.

Le samouraï d'un certain âge portait toujours son armure abimée dont le rouge autrefois agressif pour les yeux avaient fané. Il avait cette lame aussi intact que le premier jour aussi, il lui parlait comme si elle était une personne, elle avait le doux sobriquet de Miyu. Yuni n'avait pas tout compris de cette relation étrange aujourd'hui encore des années plus tard, le vieil homme perdait l'usage de ses yeux progressivement, il lui avait proposé un marché équitable, il la laissait vivre avec lui si elle s'occupait de lui comme l'enfant qu'il n'avait jamais eu l'aurait fait. Mais Yun était une gamine atypique, une fille de caractère, trop mordante pour devenir une douce épouse et le samouraï à la retraite l'avait bien compris. Son tempérament de feu l'amusait énormément, alors il lui avait appris à jouer avec sa lame, quelques règles élémentaires de combat, mais aussi et surtout son sens de la vie.

Yun ne serait jamais une samourai, trop insoumise et indépendante pour servir un maître à son sens, mais au moins, quand il allait disparaitre, l'homme était persuadé qu'elle pourrait s'en sortir toute seule, d'une certaine façon. Quand il jugeait qu'elle était assez habile avec ses katanas d'entrainement et que le flou de ses yeux était à son maximum le plongeant dans les ténèbres, son mentor avait alors décidé de lui offrir sa belle. Miyu venait ainsi de changer de mains pour être maniée et cette lame dont il parlait avec tant de douceur, avait pourtant fait couler le sang et pris la vie de millier de victimes. Le Maître ne lui avait jamais donné son nom, ni même avoué d'où il venait, pour le nommer le titre lui suffisait et quand Yun posait trop de questions, simplement il l'ignorait. Seulement quand il le décidait, le samouraï lui contait quelques batailles, sous le couverts d'aventures, il essayait de lui enseigner un peu la stratégie militaire, mais aussi un peu de culture.

Cinq années avaient passés, quand une missive leur parvenait par messager dans leur village reculé de montagne, l'homme ne pouvant lire en confiait alors la lecture à sa disciple, qui l'informait sur le fait que sa jeune maîtresse s'était enfuie, à l'aide des disciples qu'il avait autrefois formés pour lui succéder. Ce dernier toujours stoïque grommelait un peu, avant d'annoncer la lourde décision qu'il venait de prendre : Envoyer Yun vérifier cette histoire. Il insistait bien sur le fait qu'elle ne devrait que confirmer la lettre et son contenu, pas se mêler de cette histoire. Là dessus, il lui confiait quelques économies, lui accordant sa confiance...

A juste titre ?...


Un petit nom ?  ...
Des Amis par ici ?  ...
Est-ce votre premier forum Naruto ?  ...
Commentaire : ...
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kimiyo :: Administration :: Présentations & Gestion ||| :: Présentations-
Sauter vers: